CatégorieAvant de partir

Départ : Dimanche 19 Avril, 06h00

Chargement

Checklist :

  • Un bateau réparé
  • Des papiers en règle
  • Des protos fonctionnels
  • Un équipage ultra-motivé
  • A manger et à boire
  • Une fenêtre météo sympa

On peut y aller !

Les bagages sont prêts depuis bien longtemps (enfin presque… il reste toujours un milliard de choses à embarquer ou débarquer à la dernière minute, qui dure trèèèèès longtemps), il ne nous manquait plus grand-chose pour être fin prêts ! C’est maintenant chose faite, et pour nous échauffer, rien de tel qu’une petite navigation de nuit. Nous avons quitté Camoël et les rives de la Vilaine hier, pour une petite étape (12h de navigation tout de même) jusqu’à Pornic. Il nous sera plus facile de partir d’ici avec la marée descendante. Nous en avons profité pour tester notre centrale de navigation, qui nous a bien aidés à traverser le chenal des cargos de St-Nazaire. Vous pouvez suivre notre position, actualisée toutes les 4 heures, ici : http://lab-rev.org/position

Une bonne fenêtre météo se présente à nous pour partir direction La Corogne, ou nous devrions arriver mardi vers midi selon les routages.

QTVLM

 

P.S.

En fait, on voulait partir samedi, mais on avait peur de faire de l’ombre à une autre expédition qui part à ce moment-là… =) http://www.hermione.com/actualites/2015/2015/1144-18-avril-le-grand-depart.html

Dis Papa, quand est-ce qu’on part?

A quelle heure le départ !!? Si seulement on le savait… Et on aimerait bien que ça ne dépende que de nous !

Résumons le mois écoulé depuis la mise à l’eau. Enfin, la première.

Une fois le bateau à l’eau, les choses sérieuses commencent ! On emménage, on installe à leur place tous les équipements, on vérifie que tout marche bien comme prévu…

Justement, après quelques jours sur l’eau, nous avons détecté une petite infiltration au niveau du tube d’étambot. Le tube d’étambot, c’est une pièce en bronze d’environ 80cm de long, qui traverse la coque, et à travers lequel passe l’arbre d’hélice. Sans rentrer dans des détails techniques aussi imprécis qu’inintéressants, plusieurs pièces assurent l’étanchéité du montage.

Bref, nous prenions l’eau, et même si le débit était très faible, ce n’est jamais rassurant d’avoir un bateau pas totalement étanche… Nous sommes ressortis de l’eau à Camoël Nautic pour réparer la pièce que nous pensions en cause, le presse-étoupe. Pour ça, il faut démonter le safran et l’arbre d’hélice

Dépose de l'arbre d'hélice

L’étoupe en question est une sorte de cordage enduit de graisse qui fait office de joint. Celle-ci, en piteux état, avait bien besoin d’être changée!

Nous en avons profité pour continuer de préparer le bateau, notamment remettre en place l’étai et l’enrouleur de génois tous neufs préparés par Jade Gréement.

Tout petit, vu d'ici !

De retour à l’eau quelques jours plus tard, catastrophe, l’eau entre toujours…

Bref, après 3 mises à terre dans 2 chantiers différents (Camoël Nautic et La Cale de Neptune à Folleux), des nombreux conseils (parfois contradictoires, mais toujours bienveillants) de tous les mécaniciens de la Vilaine et des alentours, et une petite séance de lévitation pour Karukera, nous avons réussi à réparer la fuite !

Karukera vole !

Pendant ces quelques semaines de contretemps, nous en avons profité pour faire quelques tests du bateau, au moteur et sous voiles, avec notamment une sortie sous 30 nœuds de vent ! Aucun problème, le bateau se comporte très bien à toutes les allures, et les équipiers sont heureux !

Au final, trois semaines d’ennuis techniques résolus les uns après les autres (étai, enrouleur, fuite 1, fuite 2 , fuite …) c’est l’administratif qui nous bloque à quai. En effet, les papiers du bateau envoyés par l’administration ne sont toujours pas arrivés… Extrêmement frustrant !

Pendant ces semaines d’incertitudes et d’ascenseurs émotionnels dans tous les sens (on coule, on répare, ça fuit encore, on a trouvé!, ah non, en fait c’est pas ça, etc…), nous avons un peu oublié de donner des nouvelles, nous en sommes désolés. Nous sommes finalement prêts à partir, avec un peu de retard mais encore plus motivés!